Permis de bâtir, juin 2019

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Permis de bâtir, juin 2019

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 3,7 % pour s'établir à 8,0 milliards de dollars en juin, en grande partie en raison d'une baisse de la valeur des permis dans les composantes des logements multifamiliaux et institutionnels. Au total, six provinces ont fait état de baisses, l'Alberta ayant enregistré plus du tiers de la diminution nationale. Parmi les provinces qui ont fait état de hausses, la Nouvelle-Écosse a enregistré l'augmentation la plus prononcée (+32,1 %) sous l'effet de la hausse de la valeur des permis de bâtir résidentiels et commerciaux à Halifax.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du logement, veuillez visiter notre nouveau Portail de statistiques sur le logement.

 

Baisse de la valeur des permis des logements multifamiliaux

La valeur des permis de bâtir dans la composante des logements multifamiliaux a affiché la diminution mensuelle la plus marquée parmi les cinq principales composantes, en baisse de 6,7 % en juin pour s'établir à 2,6 milliards de dollars. La baisse s'est concentrée au Québec, où la valeur des permis a reculé de 21,8 % après une hausse de 16,9 % en mai.

Des hausses ont été enregistrées dans d'autres régions du pays, y compris dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Kitchener–Cambridge–Waterloo (+82 millions de dollars) et de Kelowna (+61 millions de dollars).

 

Diminution de la valeur des permis institutionnels et commerciaux

La valeur des permis de bâtir dans la composante institutionnelle a diminué dans sept provinces en juin, et c'est la Colombie-Britannique qui a enregistré la baisse la plus marquée. Malgré cette baisse à l'échelle nationale, la valeur des permis dans cette composante est demeurée supérieure de 2,2 % à la valeur enregistrée un an plus tôt.

D'un mois à l'autre, la valeur des permis dans la composante commerciale a diminué de 1,1 % pour s'établir à 1,9 milliard de dollars, en grande partie en raison des baisses observées en Colombie-Britannique et en Alberta. Il y a toutefois eu une augmentation notable au Québec (+156 millions de dollars), principalement sous l'effet d'un permis délivré pour Medicago, une société de biotechnologie dans la RMR de Québec.

Dans la composante industrielle, la valeur des permis de bâtir a augmenté de 1,7 % en juin, en grande partie en raison d'un permis de grande valeur délivré pour une usine de transformation des aliments dans la RMR de Calgary. Cela a entraîné une hausse de 32,9 % de la valeur des permis dans la composante industrielle de la province.

 

Deuxième trimestre de 2019

Les municipalités ont délivré des permis d'une valeur totalisant 25,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 5,8 % par rapport au trimestre précédent et de 4,1 % par rapport au même trimestre en 2018. D'une année à l'autre, la valeur des permis a diminué de 1,0 % dans le secteur résidentiel, une baisse qui a été contrebalancée par une augmentation des intentions de construction dans les trois composantes du secteur non résidentiel.

La valeur des permis a augmenté dans sept provinces au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre, la hausse la plus prononcée ayant été enregistrée en Colombie-Britannique (+22,0 % pour s'établir à 5,6 milliards de dollars). Cette hausse en Colombie-Britannique était attribuable à une augmentation importante des demandes de permis en avril dans le secteur résidentiel de la région métropolitaine de Vancouver en prévision de l'augmentation des frais d'aménagement en mai.

La valeur des permis délivrés en Alberta a augmenté de 6,0 % du premier au deuxième trimestre de 2019, mais elle est demeurée inférieure de 15,2 % à la valeur observée au même trimestre un an plus tôt. Il s'agit du cinquième trimestre consécutif où la valeur des permis en Alberta diminue

0 Réponse à “Permis de bâtir, juin 2019”

Laisser un commentaire