Sujet: Divers

L'assurance locataire plus indispensable qu'on ne le pense

Publié le by Service des communications (author)

L'assurance locataire plus indispensable qu'on ne le pense -

L'assurance locataire plus indispensable qu'on ne le pense

À l'approche du bal des déménagements, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) rappelle que 37 % des locataires ne sont pas assurés, alors qu'une assurance habitation pourrait être très utile en cas de sinistre.

Prime moyenne des locataires : 281 $ en 2017
Selon les données recueillies par le BAC auprès de ses membres, il en coûte moins d'un dollar par jour pour assurer ses biens quand on est locataire, soit 281 $ en moyenne par année. En revanche, le coût moyen d'un sinistre payé par les assureurs pour 2017 s'élevait à  5 542 $.

SCHL Rapports sur les résidences pour personnes âgées de 2019

Publié le by Service des communications (author)

SCHL Rapports sur les résidences pour personnes âgées de 2019 -

SCHL Rapports sur les résidences pour personnes âgées de 2019

Québec

  • Le taux d’inoccupation des places standards dans les résidences pour aînés est monté de 6,9 % en 2018 à 7,2 % en 2019.
  • Le taux d’inoccupation des places avec soins assidus est monté à 5,7 %.
  • La conjoncture du marché et l’évolution des taux d’inoccupation ont varié selon les régions.
  • Le loyer moyen des places standards était de 1 788 $ en 2019.
  • Le taux d’attraction au Québec s’est établi à 18,4 % en 2019. Il était nettement plus élevé qu’ailleurs au Canada. Le taux se chiffrait en moyenne à 6,1 % dans les autres provinces.

Le RPHL rencontre Steve Lussier, Maire de Sherbrooke

Publié le by Service des communications (author)

Le RPHL rencontre Steve Lussier, Maire de Sherbrooke -

Le RPHL rencontre Steve Lussier, Maire de Sherbrooke

Suite au jugement rendu contre un propriétaire1 de logement de Sherbrooke qui l'oblige à payer la facture d'électricité non payée de son locataire, le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) a sollicité une rencontre avec M. Steve Lussier, Maire de Sherbrooke.

En effet, le jugement oblige le propriétaire à payer mais indique que c'est à la Ville de Sherbrooke de procéder à des changements réglementaires.

Cet article est inadéquat selon le RPHL puisque le propriétaire n'a pas à assumer les contrats conclus par le locataire, notamment, le contrat relatif à la fourniture d'électricité.

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1¾ %

Publié le by Service des communications (author)

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1¾ % -

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1¾ %

La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle maintient le taux cible du financement à un jour à 1¾ %. Le taux officiel d’escompte demeure donc à 2 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 1½ %.

Les données récentes sur l’économie canadienne cadrent avec les projections formulées par la Banque dans le Rapport sur la politique monétaire (RPM) d’avril. De plus en plus de signes semblent en effet indiquer que le ralentissement qui s’est produit à la fin de 2018 et au début de 2019 est suivi d’une reprise à compter du deuxième trimestre. Le secteur pétrolier commence à se relever, la production étant à la hausse et les prix restant supérieurs aux creux touchés récemment. En même temps, les indicateurs du marché du logement montrent plus de stabilité à l’échelle nationale, malgré une faiblesse continue dans certaines régions.

Mon locataire a changé la serrure, a-t-il le droit?

Article verrouillé Publié le by Service des communications (author)

Mon locataire a changé la serrure, a-t-il le droit? -

Mon locataire a changé la serrure, a-t-il le droit?

Cette question revient régulièrement et malheureusement, le propriétaire s'en aperçoit généralement lorsqu'une urgence survient et qu'il faut accéder au logement.

Tout d'abord répondons à la question : A-t-il le droit?

Article 1934 du Code Civl du Québec : "Aucune serrure ou autre mécanisme restreignant l'accès à un logement ne peut être posé ou changé sans le consentement du locateur et du locataire. Le tribunal peut ordonner à la partie qui ne se conforme pas à cette obligation de permettre à l'autre l'accès au logement."