Motifs de discrimination : les connaissez-vous?

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Motifs de discrimination : les connaissez-vous?

On parle dans les médias de cas de discrimination, des personnes qui se voient refuser un emploi ou un logement. Certaines ont un accent, d'autres une couleur de peau différente ou même une orientation sexuelle différente.

Le 4 avril dernier, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse émettait un communiqué sur "Les locataires ont droit d’accéder à un logement sans discrimination".

Dans ce communiqué, on pouvait lire entre-autres :
"Les personnes à qui l’on refuse un logement pour des motifs discriminatoires peuvent porter plainte à la Commission. Dans la dernière année, la Commission a ouvert 60 dossiers dans le domaine du logement, parmi lesquels 20 % concernent la présence d’enfants ou une famille monoparentale."

Il existe 14 motifs de discrimination selon cette commission. Les connaissez-vous?

Âge
Condition sociale
Convictions politiques
État civil
Grossesse
Handicap
Moyen pour pallier un handicap
Identité ou expression de genre
Langue
Orientation sexuelle
Race, couleur, origine ethnique ou nationale
Religion
Sexe


L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) vous recommande de porter attention à tous vos gestes et actions afin de ne pas avoir de problèmes.

Il est important de rappeler que la discrimination peut commencer dès l'annonce du logement. Même si un propriétaire peut demander à ce que le logement soit non-fumeur ou pas d'animaux, il ne peut demander que son futur locataire soit une femme seule dans la cinquantaine.

Attention aussi aux appels! On ne peut pas juger un candidat-locataire à son accent ou à sa façon de parler.

Il faut prendre le temps d'évaluer les locataires intéressés.

On ne le répétera jamais trop : vérifier vos candidats et pas seulement le crédit!




Source : http://www.cdpdj.qc.ca/fr/formation/accommodement/Pages/html/motifs-discrimination.html

0 Réponse à “Motifs de discrimination : les connaissez-vous?”

Laisser un commentaire