Permis de bâtir, février 2019

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Source: Statistique Canada

Permis de bâtir, février 2019

Les municipalités canadiennes ont délivré des permis de bâtir d'une valeur de 7,8 milliards de dollars en février, en baisse de 5,7 % par rapport au mois précédent. Ce recul était largement attribuable à la diminution des intentions de construction de logements multifamiliaux.

 

La composante des logements multifamiliaux affiche un recul en février

La valeur des permis de bâtir dans le secteur résidentiel a diminué de 8,5 % en février pour s'établir à 4,9 milliards de dollars, soit le niveau le plus bas atteint depuis avril 2017. Cette diminution découlait en grande partie du recul des intentions de construction de logements multifamiliaux en Ontario et en Colombie-Britannique. Malgré la baisse mensuelle, la valeur des permis de bâtir pour les logements multifamiliaux a affiché une vigueur notable au cours de la dernière année.

 

Le secteur non résidentiel affiche un léger repli

En février, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités dans le secteur non résidentiel s'est chiffrée à 2,9 milliards de dollars, soit une légère baisse de 0,5 % par rapport au mois précédent. Cette baisse était attribuable à la diminution de la valeur des permis de bâtir dans la composante commerciale (-114 millions de dollars), laquelle avait enregistré des hausses marquées en novembre et en décembre.

La valeur des permis de bâtir dans la composante institutionnelle a augmenté de 11,6 %, ce qui représente la première augmentation en cinq mois. L'octroi d'un permis de grande valeur pour le centre correctionnel et de ressourcement Qikiqtani, au Nunavut, a contribué à cette hausse.

 

Mise à jour provinciale

La Colombie-Britannique a délivré des permis d'une valeur se chiffrant à 1,4 milliard de dollars en février, en baisse de 181 millions de dollars par rapport à janvier. La baisse des intentions de construction de logements multifamiliaux a plus que contrebalancé les hausses enregistrées dans toutes les autres composantes. La valeur des permis dans la région métropolitaine de recensement de Vancouver a diminué de 20,5 % pour s'établir à 800 millions de dollars. Ceci faisait suite à trois mois consécutifs au cours desquels les permis s'étaient maintenus au-dessus de la barre du 1,0 milliard de dollars.

La valeur des permis en Saskatchewan a diminué de 34,0 % pour s'établir à 108 millions de dollars, sous l'effet de baisses dans toutes les composantes, sauf la composante institutionnelle. Cette diminution s'expliquait en partie par l'entrée en vigueur, le 1er janvier 2019, de changements aux codes de l'énergie pour les bâtiments dans la province. La diminution la plus marquée a été observée dans la composante des logements unifamiliaux.

La valeur des permis de bâtir pour les logements unifamiliaux en Saskatchewan suit une tendance générale à la baisse depuis 2013. En 2018, la province a délivré des permis de bâtir dans la composante des logements unifamiliaux d'une valeur de 596 millions de dollars, ce qui représente la valeur la plus faible depuis 2006. Les associations de courtiers immobiliers de Regina et de Saskatoon (Association of Regina Realtors et Saskatoon Region Association of Realtors) ont toutes deux déclaré une diminution du nombre de ventes de maisons en 2018.

0 Réponse à “Permis de bâtir, février 2019”

Laisser un commentaire