Section: Mot de l'éditeur

La signature du bail

Article verrouillé Publié le par Martin A. Messier

La signature du bail -

La signature du bail

D'abord, avant la rencontre pour la signature du bail, il vous faut faire parvenir au locataire les règlements de l'immeuble. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les règlements RPHL mais assurez-vous d'avoir la version la plus récente des règlements.
D'ailleurs, la nouvelle version inclut des restrictions qui visent la culture et la fumée provenant de la marijuana.

On doit donner aux locataires le temps de prendre connaissance des règlements avant la signature du bail.

La marijuana dans votre immeuble?

Publié le par Martin A. Messier

La marijuana dans votre immeuble? -

La marijuana dans votre immeuble?

Comment alors expliquer que le gouvernement puisse considérer cette option? Qui devra répondre aux autres locataires incommodés? Qui paiera pour les dommages causés au logement? Qui devra assumer les risques d'incendie?

La problématique est sérieuse et nous ne devons pas la prendre à la légère. Il faut que nos élus adoptent des lois qui sont conséquentes avec les obligations qui sont imposées par lesdites lois aux propriétaires de logement.

La fumée dans les logements

Publié le par Martin Messier président

La fumée dans les logements -

La fumée dans les logements

La fumée que ce soit celle de la cigarette ou celle provenant de la consommation de marijuana et souvent une mauvaise nouvelle dans un immeuble. Les odeurs risquent de causer des inconvénients pour vos autres locataires. La fumée peut laisser des odeurs imprégnée dans votre logement ainsi qu'une teinte toute particulière qui peut être jaunâtre sur les murs.

Service RPHL: toujours plus loin

Publié le par Martin A. Messier

Service RPHL: toujours plus loin -

Service RPHL: toujours plus loin

Le RPHL veut vous en offrir toujours plus ! Il est important pour nous de nous adapter à vos besoins, c'est ainsi que nous avons mis en place l'an dernier le service Eviction Rapide qui veut vous éviter des délais. Nous avons constaté que plusieurs propriétaire de logement attendaient durant plusieurs semaines voir plusieurs mois, avant d'introduire une demande devant la Régie du Logement pour non-paiement de loyer.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Publié le par Martin A. Messier

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? -

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Le dossier de la gestion des logements sociaux est pourtant simple.

Certains locataires ne peuvent pas assumer le coût du loyer. Plusieurs propriétaires ont des logements de libres.
Ce qui manque, c'est de l'argent pour venir en aide aux plus démunis, c'est tout simple.

Certains diront que cette approche est trop simpliste et qu'il y a des exceptions, notamment les personnes handicapées physiquement ou mentalement.
C'est vrai, ce sont des exceptions qui doivent être traitées de façon différente.