Renoviction, sujet d'inquiétude pour Québec Solidaire; Sommet sur l'habitation, la proposition du parti libéral

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Renoviction, sujet d'inquiétude pour Québec Solidaire; Sommet sur l'habitation, la proposition du parti libéral

Depuis plusieurs années, les associations de locataires craignent une crise du logement qui affecte les personnes à faible revenu. Selon eux, la crise serait aggravée par les rénovictions.

Québec Solidaire a demandé à plusieurs reprises de mettre en place un registre des baux, ensuite une « loi d’urgence » pour contrer les rénovictions et imposer aussi une hausse maximale de loyer au Québec.

Suite à ces demandes, c'est au tour du parti libéral de vouloir prendre part aux discussions sur la crise du logement.

La porte-parole de l'opposition officielle en matière d'habitation, Mme Lise Thériault et le député de Viau, M. Frantz Benjamin ont demandé à la ministre des Affaires municipales et de l'habitation, Mme Andrée Laforest de tenir "un Sommet sur l'habitation".

Mme Thérialut souhaite que toutes les parties impliquées soient réunies afin de discuter et de décider d'un plan d'action clair et concret.

Le député de Viau croit aussi qu'un sommet est nécessaire pour bien identifier l'ensemble des problèmes qui favorisent l'apparition d'une crise du logement. Il affirme qu'il faut des solutions durables pour ne pas être aux prises avec cette situation de manière cyclique.

Le moratoire sur les évictions de locataires tel que proposé par Québec solidaire ne réglerait pas le problème des logements selon eux, car d'autres facteurs sont à prendre en considération :
- le nombre insuffisant de logements sur le marché locatif;
- l'absence d'entente fédérale provinciale en matière de logement qui prive le Québec d'investissements de 1,5 milliards de dollars;
- l'impact de l'hébergement touristique de courte durée de type « Airbnb »;
- l'impact des investisseurs étrangers, notamment sur le marché de l'habitation à Montréal;
- l'impact des évictions pour cause de rénovations.


Rappelons que Mme Laforest a participé le 28 janvier aux deux premières rencontres dans le cadre des Forums Habitation Québec. Cette rencontre a permis de réunir une quarantaine d’acteurs des secteurs communautaire et privé, dont l'Association des Propriétaires du Québec (APQ).

0 Réponse à “Renoviction, sujet d'inquiétude pour Québec Solidaire; Sommet sur l'habitation, la proposition du parti libéral”

Laisser un commentaire