Mises en chantier en février est à la baisse au Canada

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Mises en chantier en février est à la baisse au Canada

La tendance nationale des mises en chantier d’habitations a diminué en février, en raison de la tendance à la baisse des mises en chantier de logements collectifs. À Toronto, l’activité a ralenti tant dans le segment des maisons individuelles que dans celui des logements collectifs, tandis qu’à Montréal, elle a diminué en raison de la tendance à la baisse des mises en chantier de logements collectifs. Cela a annulé la légère remontée à Vancouver, remontée qui a suivi quatre baisses consécutives dans cette RMR. 

La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 208 525 en février 2020, comparativement à 211 153 le mois précédent. Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

Dans l’ensemble des régions du Canada, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations est passé de 214 031 en janvier à 210 069 en février, soit une baisse de 1,9 %. Dans les centres urbains, ce nombre a aussi diminué de 1,9 % pour atteindre 199 304 en février. Toujours en milieu urbain, il a diminué de 6,1 % dans le segment des logements collectifs et progressé de 11,9 % dans celui des maisons individuelles, pour s’établir respectivement à 146 072 et à 53 232 en février.

Dans les régions rurales, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations est estimé à 10 765.

0 Réponse à “Mises en chantier en février est à la baisse au Canada”

Laisser un commentaire