Ville de Sherbrooke : Projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2023-2029

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Ville de Sherbrooke : Projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2023-2029

Le Regroupement des Propriétaires d'habitations locatives (RPHL) participe aux consultations de la Ville de Sherbrooke pour l’élaboration du projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2023-2029.

Il est essentiel pour les propriétaires de logements de faire entendre leurs difficultés et être soutenu dans la mise en place d'un nouveau plan qui va refléter leur réalité : Aucun propriétaire ne peut agrandir sa salle à déchets!

Le Regroupement des Propriétaires d'habitations locatives (RPHL) comprend tout à fait la volonté de la Ville de réduire et revaloriser les déchets, cette volonté étant aussi une obligation que toutes les villes du Québec auront à implanter.

Stratégie de valorisation de la matière organique : www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/organique/strategie-valorisation-matiere-organique.pdf
''Un budget totalisant 1,2 G$, dont 450,1 M$ disponibles dès 2020-2021, sera consacré d’ici 2030 à la mise en œuvre de cette stratégie attendue du monde municipal et de l’entreprise privée.
Ces sommes considérables permettront d’atteindre des cibles ambitieuses qui feront une véritable différence dans la façon dont le Québec gère ses matières organiques :

  • Offrir la collecte de la matière organique à tous les citoyens du Québec d’ici 2025;
  • Gérer la matière organique dans 100 % des industries, commerces et institutions d’ici 2025;
  • Recycler ou valoriser 70 % de la matière organique visée en 2030;
  • Réduire de 270 000 tonnes d’équivalent CO2 (t éq. CO2) par année les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030.''



Le Regroupement des propriétaires d’habitations locatives (RPHL) invite les propriétaires à participer de façon active à ces consultations entre-autres lors de la consultation de la population via des sondages.

Le Regroupement des propriétaires d’habitations locatives (RPHL) est conscient que même si la responsabilité revient aux propriétaires, ceux sont les locataires qui utilisent les bacs à déchets et laissent dans certains cas leurs encombrants sur les terrains au lieu de les apporter à l'éco-centre.

Le RPHL tient à rappeler qu’au chapitre de la collecte et de la disposition des matières résiduelles du règlement général de la Ville de Sherbrooke, en cas d’infraction, le propriétaire, le locataire ou l’occupant serait tenu responsable.
Suite à un appel à la Ville, il est connu qu’il peut exister certaines problématiques pour déterminer qui a commis l’infraction parmi les locataires. En cas de doute, l’amende est reléguée au propriétaire.

Le Regroupement des propriétaires d’habitations locatives (RPHL) a participé à une première table de concertation afin de mettre en avant deux principaux problèmes auxquels la ville doit soutenir les propriétaires :
- conscientiser les locataires et les informer des bonnes habitudes à apporter
- un changement dans la gestion actuelle des encombrants

Le Regroupement des propriétaires d’habitations locatives (RPHL) continuera de s'impliquer avec la Ville lors de prochaines consultations et vous fera parvenir différents sondages ou vous contacter pour recueillir votre opinion sur les solutions proposées.

0 Réponse à “Ville de Sherbrooke : Projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2023-2029”

Laisser un commentaire