Éditions

Février 2019 Édition: Février 2019

Ce mois-ci, Me Robert Soucy explique une cause sur le cannabis, que les odeurs de cannabis ou la fumée doivent être récurrentes et envahissantes.

Janvier 2019 Édition: Janvier 2019

Dans cette édition, Me Reed vous parle d'un jugement de la Régie du logement qui résilie un bail d'un logement comportant 2 chambres dont l'origine du trouble était principalement le bruit. Dans ce logement où habitent 5 personnes dont 3 enfants de 3, 7 et 8 ans, il a aussi été mis en preuve que 6 jeunes ou plus se trouvaient fréquemment dans le logement.

Décembre 2018 Édition: Décembre 2018

Ce mois-ci, Martin Messier vous explique les modalités permettant à un propriétaire de reprendre possession de son logement, car elles sont malheureusement beaucoup plus compliquées et restreintes que ce que l'on pourrait croire.

Novembre 2018 Édition: Novembre 2018

Dans cette édition, Me Robert Soucy vous parle d'un locataire qui prétend que son temps vaut 10 000 $ US de l’heure lors d’une audience pour des retards fréquents.

Octobre 2018 Édition: Octobre 2018

Ce mois-ci, Me Jean-Olivier Reed vous parle du NON-PAIEMENT DE LOYER. La différence de procédure et de délai de traitement à la Régie du logement selon que le locataire a quitté.

Septembre 2018 Édition: Septembre 2018

Aout 2018 Édition: Aout 2018

Dans cette édition, Me Reed vous parle d'une locataire qui n'a pas respecté les institutions.

Été 2018 Édition: Été 2018

Dans cette édition, Me Messier vous parle de la légalisation du Cannabis et de l'envoi d'un avis d'interdiction de fumer dans les 90 jours de la date en vigueur de la loi (date à être confirmée).

Printemps 2018 Édition: Printemps 2018

Dans cette édition, Me Jean-Olivier Reed vous parle des fausses informations que les locataires peuvent déclarer lors du processus de location.

Hiver 2018 Édition: Hiver 2018

Dans cette édition, Me Annie Lapointe vous parle de l'abandon du logement. Il ne faut pas sauter aux conclusions, toutes les moisissures ne sont pas dangereuses. Le locataire ne peut pas, ainsi, dans tous les cas où on invoque moisissure, amiante ou autre situation potentiellement dangereuse, prendre les jambes à son cou et déménager sans aucune responsabilité.